Voyager en Crète
Chania (Hania) ou La Canée, ouest de la Crète

Géographie de Crète

D’une supérficie se 8 300 km², la Crète est la plus grande île de Grèce (voir carte de Grèce), et la 5e île de la Méditerranée après la Sicile, la Sardaigne, Chypre et la Corse. Elle est située au centre de la Méditerranée, à égale distance des trois continents, Asie, Europe et Afrique. Elle s’étire sur 250 km en longueur et 60 en largeur maximum.
Si les distances sont relativement courtes,  il faut minimum 5-6 heures pour parcourir l’île d’Est en Ouest, et en empruntant le seul axe disponible, celui du nord.  Quelques tronçons d’autoroute, mais surtout des trois voies.  Les transversales Nord-Sud, qui  traversent souvent des régions montagneuses, sont très belles mais il ne faut pas être pressé.
Les villes principales sont: Héraklion (capitale administrative, aéroport et port), La Canée (Chania ou Hania, aéroport et port), Rethymnon (port) et Agios Nikolaos (port). On compte 600 000 habitants. (et … 35 millions d’oliviers !)

Quand visiter la Crète

La Crète est l’île  la plus ensoleillée de Grèce (plus de 300 jours de soleil par an). Le climat  est agréable toute l’année . L’hiver est doux avec des orages passagers. (voir notre page sur la météo en Crète)
La période idéale pour s’y rendre commence avec l’installation du beau temps en avril (le printemps en Crète). A cette saison, prévoyez quand même une petite laine car le soir on appréciera sa chaleur. La saison touristique commence à Pâques et ne se termine que fin octobre.
Les mois de mai et de juin sont très séduisants ;  l’île fleurie, offre un large éventail de parfums et de senteurs. Ces mois sont les plus propices aux balades ou randonnées en bord de mer ou en moyenne altitude. Les mois de juillet et août sont évidemment fort chauds mais grâce à un  petit vent qui souffle souvent, la chaleur n’est jamais accablante.
Septembre est un mois plaisant ; la plupart des visiteurs ont  quitté l’île, il fait toujours beau et l’eau de la mer est encore chaude. En octobre, les journées sont encore très agréables, on se baigne toujours et pour les soirs un petit pull suffira.

Et une question subsidiaire que beaucoup se posent concerne le niveau des prix en Grèce et en Crète en particulier. On peut dire, qu’en moyenne, les prix sont de 25% moins chers.