Randonnée dans les gorges d' Aradena, en Crète

Les gorges de Aradena

FICHE TECNIQUE

    • Départ: Village de Aradena, au sud du département de Chania, ouest de la Crète.
      Carte de Chania. Gorges de Aradena
      Carte de Chania. Gorges de Aradena

      · Coordonnées : N35.22249 – E24.06268 (départ, vers l’aval)
      · Balisage: cairns et peinture. Suivre le lit de la rivière vers l’aval.
      · Dénivelé: 650m
      · Longueur: 4km
      · Durée: de 3-4h selon le rythme choisi
      · Difficulté: parcours accidenté par endroits, une bonne condition physique est nécessaire. A la portée de toute personne pratiquant un minimum de sport.

      Plage de Marmara, sortie de Aradena, près de Loutro
      Plage de Marmara, sortie des gorges d’ Aradena, près de Loutro

       

Equipement: de bonnes chaussures, une bouteille d’eau, des provisions pour un petit pique-nique, un chapeau, de la crème solaire et un maillot de bain pour une baignade bien méritée à la sortie des gorges, à la belle crique de  Marmara.

Possibilité de petite restauration grâce à l’installation d’une sympathique paillote locale sur le rocher. Le parcours dans les gorges est plutôt ombragé. Par contre, à la sortie des gorges et jusqu’à Loutro, il y a 1h de marche, et, en été, le soleil… tape. Mais il y a la solution du petit bateau taxiboat, qui vous prend à la sortie des gorges, à Marmara, et vous transporte, un quart d’heure après, jusqu’à Loutro. Une traversée fort plaisante. Ensuite, de Loutro vous prenez le bateau qui vous ramène, 20min après, à Chora Sfakion. Et de là, soit le dernier bus de 18h30 soit un taxi, que vous avez déjà réservé. Et la boucle est bouclée.

 Très belle randonnée  sauvage et encore peu fréquentée. Environ 6 km, d’Aradena jusqu’ à Loutro, mais seulement 4 km de gorges.  Randonnée balisée, un passage difficile d’une dizaine de mètres était auparavant franchi grâce à une échelle de corde. Dans les années 2000, une échelle métallique a facilité ce passage délicat, mais ça restait quand même impressionnant. Depuis une dizaine d’années, un sentier pierreux a été tracé sur le flanc de la montagne, avec un garde-corps en bois qui n’est pas toujours en bon état. Au moins, la randonnée devient accessible à presque toute personne ayant le pied sûr et qui pratique la randonnée. Enfin, il faut faire attention aux chutes de pierres, souvent provoquées par des chèvres en liberté et surtout ne pas s’y engager en dehors de l’été.

Comment s’y rendre 

Accès: Le départ de la randonnée est à Aradena, dans le sud du Département de Chania. (voir-carte).

1. En bus
Si vous choisissez le bus public, n’oubliez pas de réserver vos tickets sur le site de la Cie des bus « KTEL » (voir les horaires).

De Chania à Chora Sfakion (1h40): En été, il y a 2 bus par jour à 7h et à 14h00. Prix : 7,60 €.  De Chora Sfakion, il y a un bus par jour pour Anopolis et Aradena, à 9h.  Donc, en prenant ces deux bus, et en venant de Chania, on se rend directement à Aradena, à l’entrée des gorges. 

De Chora Sfakion à Chania: En été, il y a 3 bus par jour à 7h, à 11h et à 18h30. Ce dernier attend, si nécessaire, les passagers du dernier bateau, en provenance de Agia Roumeli et de Loutro (ceux qui ont fait les gorges de Samaria et ceux d’Aradena).

Si vous venez de Rethymnon ou de Héraklion, il faut effectuer un changement de bus à Vrysses (un bus par heure). Mais le trajet est trop long pour cette randonnée qui prend déjà une journée entière en partant seulement de Chania.

2. En taxi
De Chania jusqu’à l’entrée de gorges d’Aradena il faut compter environ 100€. Vous pouvez utiliser la compagnie locale sfakiataxi.gr

 3. En voiture de location
Si vous choisissez la voiture de location, partir tôt le matin en direction de Vryses, à mi-chemin entre Chania et Réthymnon, ensuite continuer en direction de Askifou et Chora Sfakion (appelé aussi Sfakia).  Belle route de montagne et, une heure après, vous arrivez à Chora Sfakion. De là, prendre la direction d’Anopoli. Arrivée une demi-heure plus tard. Très belle route serpentée au-dessus de la mer. Ce village traditionnel offre la possibilité de louer des chambres. A 2 km de là, le village d’Aradena, dernier village sur la route, village abandonné dans les années 60, suite à une vendetta, mais depuis peu on retape des  vielles maisons pour faire revivre ce beau site. A l’entée du village, on traverse le  pont « américain », impressionnant au-dessus des gorges d’une profondeur de 138m. Ce pont Bailey, un don fait par un riche grec pour désenclaver le village voisin d’Agios Ioannis, a un tablier, fait de grosses poutres de bois légèrement espacées et quand on le traverse en voiture, le bruit et les 138m de profondeur provoquent quelques sueurs.

Ce pont se prête à la pratique du saut à l’élastique. En été, et pendant les week-end, si vous avez le coeur bien accroché, vous pouvez goûter au plaisir du saut à l’elastique.

Du pont et du côté de la chapelle blanche de Michaïl Archangellos, vous apercevez le beau  chemin muletier qui relie les deux bords des gorges. Jusqu’à la construction du pont, en 1986, ce chemin (kalderimi) était le seul moyen pour relier les deux bords du canyon. Prendre le chemin qui traverse le village, et à 200m vous commencez la descente. Cette randonnée est un vrai plaisir mais attention aux éboulements et chutes de pierres, sur des parois cuivrées de 200m de hauteur. La nature est très belle, il y a encore très peu de touristes, et, d’ailleurs, je me demande si je devrais continuer à publier cette page… 

A partir de Marmara, si vous choisissez la marche, en direction de  Loutro, le soleil au zenith, vous passez devant quelques restaurants au bord de la mer, au lieudit Lykos. Sinon, un peu plus loin, un bon restaurant à  Phinikas (Finix) qui propose des produits du terroire, légumes, poisson et surtout l’agneau, délicieux. Il ne reste qu’ à rejoindre Loutro, après une demie heure de marche à pied. Belle vue et ruines d’un château fort vénitien surplombant la mer.

Arrivée à Loutro, village touristique mais paisible et pittoresque, avant 17h30 en été, pour prendre le dernier bateau (Voir_horaires-du-bateau) qui assure la liaison entre les ports du sud du Département,  et qui vous amène, 20min après, à Chora Sfakion. Avec un taxi que vous avez réservé auparavant, vous remontez jusqu’à l’entrée des gorges d’Aradena pour récupérer votre voiture.

La solution idéale, celle que je préfère, est d’organiser cette excursion à plusieurs dans deux voitures. Le matin, en arrivant à Chora Sfakion, en laisser une sur place, et avec la deuxième, et tous les randonneurs du groupe, monter jusqu’ à Aradena (une vingtaine de km) et la laisser là, à l’entrée des gorges.

En fin d’après-midi, après avoir traversé les gorges, avoir pris le bateau, vous retournez à Chora Sfakion. Là, vous récupérez la première voiture laissée le matin, et vous remontez à Aradena pour récupérer la deuxième. Une petite gymnastique mais ça vous permet d’être indépendant des autres moyens de transport et maitriser le temps. 

Rédacteur: Papadogeorgakis Nikos / Degeorges Nicolas